recherche, pages, portails, moteurs, informations, spectacles, voyages, cuisine, télévision, jeux


Publier sur le Web - Exercice n° 37


Les réseaux sociaux


Les réseaux sociaux, autrement dit des groupes de personnes partageant des informations et des ressources numériques, existent depuis le début du Web. L'idée de base de Tim Berners-Lee était bien de mettre en commun des ressources, à savoir des documents scientifiques.

Depuis cette époque, ces réseaux ont revêtu de multiples formes comme les forums ou les sites de partage de photos (FlickR...), de musiques (Myspace...) et de vidéos (Youtube, Dailymotion...), sites que nous avons déjà évoqués dans les pages précédentes.

Ceci étant dit, il faut bien reconnaître que l'on en parle surtout depuis le succès planétaire de Facebook. Mais ce dernier est loin d'être le seul, comme cette liste plus ou moins chronologique va essayer de le montrer :


Filiale de la société américaine Classmates Online Inc, Trombi.com a été lancé en 2000 en France. Ce réseau revendique une place parmi les leaders avec, en 2010, plus de huit millions d'inscrits et près de 200 000 photos de classes publiées. Vous l'avez compris, trombi.com est spécialisé dans les retrouvailles d'anciens élèves.


Copains d'avant, créé en 2001, est géré par Benchmark Group, société française éditrice, entre autres, du "Journal du Net" et de "L'internaute". Présenté comme le premier site de retrouvailles en France avec plus de douze millions d'inscrits, vous y retrouverez vos anciens amis, anciens collègues et camarades de classe.


Créé à Mountainview (Californie) en 2003, LinkedIn est un réseau en ligne qui se définit comme un réseau de connaissances facilitant le dialogue entre professionnels. En 2010, le site revendique plus de 70 millions de membres issus de 170 secteurs d'activités dans plus de 200 pays.


Lancé en 2004, Viaduc est devenu Viadeo en 2006. Basée à Paris, la société Viadeo est implantée dans de nombreux pays et revendique plus de vingt-cinq millions d'inscrits. Il s'agit d'un réseau social professionnel qui permet d'afficher son CV et de constituer son carnet d'adresses en développant son réseau de contacts professionnels.


Créé en 2004 pour un usage réservé aux étudiants de Harvard (Cambridge, Massachusetts), puis élargi aux autres universités avant de s'ouvrir à tous en 2006, Facebook a atteint en 2010 le demi-milliard d'inscrits. Son succès est à la fois dû à la facilité avec laquelle on peut y faire ses premiers pas et à la richesse de ses possibilités.

Vous pouvez presque tout partager sur Facebook, vos infos, votre statut, vos centres d'intérêt, vos humeurs, des articles, des liens, des photos, des vidéos. Vous pouvez également y créer des groupes de toutes sortes et bien sûr dialoguer en permanence avec les amis que vous avez invités ou acceptés. Vous pouvez également organiser des événements publics ou privés.

Facebook est sans conteste le réseau social leader dans le monde. Des "peoples" du show-biz, de la politique, etc. utilisent souvent Facebook pour leur auto-promotion soit au moyen de leur "page profil" soit au moyen de "pages fans" créées pour la circonstance et accessibles à tous, même à Tagor la Pie :


Un exemple de "page profil" : Celle de Tagor qui, à l'été 2010, comptait déjà plus de 4500 amis !


Twitter, créé à San Francisco en 2006, est un outil de microblogging qui permet d'envoyer à tout instant des messages de 140 signes ou "tweets" (gazouillis) à toutes les personnes abonnés à votre compte ou "followers" (suiveurs). Notez que ces 140 signes suffisent pour donner un lien HTTP vers une ressource plus importante. En 2010, plus de 100 millions d'utilisateurs y étaient inscrits dont 1,8 million en France. Twitter est principalement utilisé pour suivre les faits et gestes de personnalités connues ou suivre l'actualité en direct grâce aux journalistes et aux médias qui publient sur Twitter.

D'autres réseaux jouent plutôt la carte de la proximité :


AmieZ a créé en 2005 un concept qui se situe entre les réseaux sociaux et les sites de rencontre. AmieZ vous permet de participer à des sorties en groupe près de chez vous, de rencontrer d'autres personnes de votre région tout en vous amusant.

Google n'est pas en reste, son réseau social est tout simplement Google+, et évidemment, Tagor s'y est invitée :



et vous propose le bouton +one
pour promouvoir ExoWeb (Utilisable seulement si vous avez un compte Google+ !)


Depuis quelques années, la plupart des réseaux sociaux ont élargi leurs capacités en créant des applications sur smartphone et tablettes quasiment équivalentes à celles des machines de bureau. Ce faisant, d'autres usages sont apparus et de nouveaux réseaux sociaux aux fonctionnalités simples et rapides à mettre en oeuvre ont vu le jour. Par exemple :


Basé sur un principe de géolocalisation et de microblogging, Foursquare a été créé en 2009 à New York. Foursquare est utilisable sur iPhone, Android, Windows Mobile, Palm Pre, Blackberry etc. Certains commerces américains accordent des réductions aux internautes qui "check-in" chez eux. Est-ce que cela assurera le succès de ces réseaux ou, au contraire, entraînera une désaffection si les informations générées sont uniquement motivées par l'intérêt de celui qui les donne ? L'avenir le dira.

En attendant, ces réseaux fleurissent sur les smartphones : Instagram, Snapchat, The_Changebook, Blupps, Pheed, 500px, Pinterest et sans doute d'autres encore depuis que ces lignes sont écrites...

L'inscription à la plupart des réseaux sociaux est gratuite. La question se pose donc de leur modèle économique. Dons, pubs, fonctionnalités supplémentaires payantes, tout existe.

Mais surtout, comme ils collectent de nombreux renseignements sur votre personne et votre comportement sur le réseau, certains d'entre eux les revendent à des sociétés commerciales à la recherche de clients "profilés", ou à d'autres organismes de tous ordres, ce qui ne manque pas de créer des polémiques.

Alors, s'il faut donner juste un conseil, ce sera celui-ci : Sur les réseaux socaux, tournez toujours 7 fois votre souris sur son tapis avant de publier quelque chose ;)

Bien ! Pour conclure cette série, nous allons essayer de faire un petit point dans l'exercice suivant.


Ressources RUSh : Page d'accueil - Moteur de recherche - Ouvrage "Maîtriser le Web"