recherche, pages, portails, moteurs, informations, spectacles, voyages, cuisine, télévision, jeux


Publier sur le Web - Exercice n° 32


Introduction


Pour éviter toute confusion, il faut préciser qu'ExoWeb est consacré au Web et non pas à l'ensemble des fonctionnalités d'Internet. Il ne sera donc pas question ici du courrier électronique, du transfert de fichier, du "chat" et d'autres fonctionnalités à la disposition des internautes, même si parfois ces fonctionnalités utilisent le Web pour opérer. Pour ces dernières, voyez plutôt ExOrdi :)

"Publier sur le Web" signifie donc bien ici mettre une ressource (texte, images, etc.) à la disposition de tous (ou d'un groupe particulier) sur des "pages Web".

Ceci étant posé, nous allons traiter le sujet en suivant l'évolution du Web depuis sont origine en 1990 jusqu'à nos jours où le Web dit "2.0" a fait naître l'engouement du grand public pour les réseaux sociaux.

Pour commencer, rendons hommage au créateur du Web :


Des pages sont consacrées à Tim Berners-Lee et à la naissance du Web sur le site du Cern, elles sont riches d'enseignements. Ne ratez surtout pas : Si par malchance ces liens ont expiré, allez fouiller directement sur le site du CERN :



L'un des tout premiers navigateurs à avoir rencontré un grand succès auprès du public est sans conteste Mosaïc, qui a fait son apparition en 1993 :


Mosaïc comprenait un éditeur de pages Web. L'idée même que tous les internautes pouvaient potentiellement publier sur le Web était donc présente dès l'origine.

Les premiers à le faire ont été les scientifiques, les universitaires et les informaticiens, professionnels ou amateurs passionnés.

Pour ces passionnés de l'informatique, les sites continuent à foisonner, par exemple les pages concernant le logiciel "libre" et de son fleuron, Linux. Si le sujet vous intéresse, commencez par visiter le site de l'Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres autrement dit l'AFUL.


Toujours dans le domaine de l'informatique, mais dans un registre plus ludique, le monde des "démomakers", accros du codage informatique "sioux", du son et du graphisme a été rapidement présent lui aussi sur le Web :



Et le grand public, direz-vous ?

Et bien, ceux qui ne faisaient pas partie des accrocs de la première heure et qui n'avaient pas suffisamment de compétences techniques pour créer des pages n'étaient pas forcément exclus du Web comme vous allez le voir dans l'exercice suivant.


Ressources RUSh : Page d'accueil - Moteur de recherche - Ouvrage "Maîtriser le Web"