Internet

Le courrier électronique

Spam, Phishing et virus.
Voilà trois ennemis jurés du courrier électronique !

Spam

Le spam est l'avalanche de courriers non sollicités que certains reçoivent. De la pub en général et pas toujours très intéressante, si tant est que de la pub non sollicitée puisse avoir un quelconque intérêt. Dans la "vraie vie", ça existe aussi :


Sur votre ordinateur, il est difficile de s'en protéger à 100% mais si vous suivez une petite règle simple, vous ne serez pas envahi facilement.

Cette règle consiste à ne donner son adresse e-mail qu'aux personnes dont on accepte de recevoir du courrier, ce qui paraît simple de prime abord. Mais il faut ajouter ceci : aux personnes dont on est sûr qu'elles ne "vendront" pas votre adresse à des tiers. Et là, ça devient un peu plus difficile !

En effet, quand vous visitez certaines pages à caractère commercial ou qui vous apportent un service, il n'est pas rare qu'on vous demande de vous "enregistrer". C'est peu de choses, un pseudo et votre adresse, ça n'engage à rien.

Bien entendu, tous ne revendront pas votre adresse, mais comment savoir ?

Le mieux est d'éviter au maximum de donner ainsi vos coordonnées. Si réellement vous avez besoin d’un service, recherchez des sites qui le proposent sans vous demander de vous enregistrer ou, à défaut, des sites qui vous paraîtront plus dignes de confiance (présence d'une charte, formulaire explicite vous donnant le choix) et surtout que le fait de devoir donner votre adresse vous semble tout à fait logique.

Ne soyez pas vous même responsable de la propagation du spam ! Quand vous envoyez ou quand vous faites suivre un message à plusieurs personnes de votre carnet d'adresses, cachez toujours la liste de vos correspondants.

Pour cela, envoyez le message à une seule personne et ajoutez les autres destinataires en copie cachée ou CCI (Copie Carbone Invisible). Aucune adresse autre que celle de votre correspondant n'apparaîtra à la réception du courrier.

Si vous ne le faites pas, chaque destinataire aura connaissance des adresses des autres destinataires, et si l’un d’entre eux est animé de mauvaises intentions, toutes les adresses accumulées dans le message seront alors à coup sûr revendues à des "spammeurs".

Phishing

Vous recevez un mail de votre banque, par exemple, on vous signale une erreur à rectifier. Tout vous semble conforme (Logo, contenu du message, lien vers votre banque…). Vous cliquez et vous êtes bien (apparemment) sur le site de la banque en question. Et là, on vous demande d’entrer vos références bancaires…

Tout semble normal, sauf… sauf que vous êtes victime d’un phishing. Le mail et le site sont des faux (qui ne sont pas difficiles à réaliser) et celui qui va récupérer vos références se fera passer pour vous pour vider votre compte.

En général, on peut s’en rendre compte en examinant le lien qui figure dans le mail. Souvenez-vous, l’adresse d’un site, par exemple http://www.banquepopulaire.fr est formée du nom du site (banquepopulaire) suivie d’une extension (fr) si l’adresse est banquepopulaire.rectifications.fr, vous n’êtes pas sur le site de la banque populaire, mais sur le site rectifications.fr qui a rajouté le sous-domaine banquepopulaire à son URL pour vous piéger.

Le mieux quand vous recevez ce genre de courrier et que vous avez un doute, c’est de ne pas utiliser le lien figurant dans le mail, et d’aller sur le site en question par les moyens habituels (favoris ou adresse saisie dans la zone des URL).



Virus


Les virus quant à eux ne devraient pas vous poser de problème. Là encore, une règle simple :

Détruisez sans les ouvrir tous les messages contenant un fichier attaché qui émanent de personnes que vous ne connaissez pas, ainsi que ceux qui émaneraient de personnes que vous connaissez, mais dont le ton ou l'allure du message ne correspond pas à ce que cette personne vous envoie habituellement...

C'est simple, mais parfois, il est difficile de résister à la tentation. De toute façon, vous utilisez un bon antivirus performant et gratuit comme Avast! ? Alors, tout va bien !

Dans le même genre d'idée, ne cliquez pas sur les liens existants à l'intérieur des courriers non sollicités. Là ce ne sont pas forcément des virus que vous risquez d'attraper, mais plutôt des Adwares ou des Spywares qui sont des bestioles presque aussi nuisibles.


Exercice suivant - Revenir à la liste