L' ordinateur

Utiliser le dispositif de pointage

En savoir plus sur l'utilisation de la souris.


Souris Touchpad Ecran tactile Stylet Trackball Jeu du morpion


Voici une souris classique, avec son fil, accompagnée des différents connecteurs utilisés au fil du temps : Connecteur série gris, enfichable sur la sortie COM1 ou COM2, connecteur PS2 vert, enfichable sur le port PS2 spécifique et le connecteur USB noir, enfichable sur un port USB.



De nos jours, on utilise plutôt des souris sans fil, sans boule, à plus de 2 boutons, comme ce modèle accompagné de son récepteur (appelé aussi dongle) au format USB :



Voici plusieurs choses indispensables à savoir à propos de la souris :

La position de votre main :

Votre main doit être à la fois ferme et décontractée ! Pas facile ? Tout d’abord, placez-vous dans de bonnes conditions. Il doit y avoir assez de place pour que votre poignet repose sur la table. Comme vous devrez donner à votre souris des mouvements latéraux et des mouvements d’avant en arrière, tenez-la fermement avec votre pouce d’un côté, votre annulaire et votre auriculaire de l’autre. Votre index se placera tout naturellement sur le bouton gauche et votre majeur sur le bouton droit, l’un et l’autre prêts à cliquer ! (Pour les gauchers, c’est juste le contraire).

Les mouvements du curseur :

Les mouvements sont obtenus en glissant la souris sur son tapis dans le sens souhaité. Si vous êtes contre l’un des bords du tapis et que vous voulez continuer à faire avancer le curseur dans le même sens, soulevez la souris, déplacez-la de quelques centimètres dans le sens inverse, reposez-la et reprenez votre mouvement initial.

La roulette :

Vous avez utilisé les ascenseurs dans l'exercice précédent. Il existe un autre moyen simple de faire défiler une longue page, comme celle-ci. Il suffit de faire tourner la roulette dans le sens souhaité. Vous pourrez parfois fixer la roulette en cliquant dessus, et la page bouge avec votre souris ! Pratique, non ? Pour annuler cette fonction, il suffira de cliquer une nouvelle fois sur la roulette.

Le double-clic :

Nécessaire pour utiliser les icones placées sur le bureau, c’est parfois le cauchemar des débutants. Réaliser deux clics successifs sur le bouton gauche, en une fraction de seconde, sans bouger la souris entre les deux clics, ne serait-ce que d’un dixième de millimètre, n’est pas à la portée immédiate des débutants. Ni d’ailleurs à la portée des « pros » s’ils sont tant soit peu fatigués ou s’ils ont abusé du café.

Alors, si vraiment ce double-clic ne veut pas rentrer, voilà une astuce: Cliquez tranquillement une seule fois et appuyez ensuite sur la touche « Entrée » du clavier. Cela revient strictement au même. En général, le premier clic signifie « Je sélectionne une action » et le second « J’exécute l’action ». Le double-clic est donc bien équivalent à un clic + Entrée ! (Notez que "clic + Entrée" ne fonctionne pas dans l'exercice avec Tagor la pie. Mais cela fonctionnera très bien sur le bureau).

Le bouton droit :

Il est très pratique pour accéder à ce qu’on appelle un « menu contextuel », c’est-à-dire un menu qui comprend exactement les fonctions dont vous avez besoin à l’endroit où vous êtes. N’hésitez pas à utiliser cette possibilité quand elle existe, elle permet souvent de ne pas perdre de temps à rechercher partout la commande indispensable. Ici, vous pouvez l'ouvrir d'un clic droit et le refermer avec un clic gauche n'importe où dans la page en dehors du menu.

Les autres boutons :

Si votre souris possède un ou plusieurs autres boutons, ces derniers ont un comportement "par défaut" paramétré par le constructeur. Votre manuel vous donnera tous les renseignements à ce sujet et vous indiquera si vous pouvez changer vous-même ces comportements et la façon de procéder pour choisir d'autres fonctions pour ces boutons.

La panne de souris :

Si le curseur a un comportement bizarre à l’écran, par exemple s’il se bloque puis saute brusquement, n’allez pas tout de suite acheter une autre souris, surtout s'il s'agit d'un ancien modèle pourvu d’une boule, il suffit bien souvent de la nettoyer.



Pour cela, ouvrez le couvercle situé en dessous, essuyez la boule et faites tomber, avec la pointe d’un petit canif, la poussière qui s’est collée aux deux ou trois roulettes que vous apercevrez à l’intérieur. Remontez le tout sans laisser de particules à l’intérieur, et votre souris est comme neuve. Pour les autres modèles, il faudra les démonter afin d'ôter la poussière responsable du dysfonctionnement.

Certains modèles sans fil nécessitent simplement d'être reconnectés à l'aide d'un petit bouton situé sous la souris, un coup d'oeil au manuel de votre souris vous en dira plus.

Évidemment, pensez aussi que votre souris peut être alimentée par une pile et que cette dernière est arrivée au bout du rouleau ;)


 
 
Refaire la série d'exercices - ou - Revenir à la liste des exercices